Confrérie des Chevaliers de l’Olivier.

C’est en 1963 que, renouant avec une tradition séculaire, naissait la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier, à Nyons dans la Drôme, centre de culture de l’olive noire (la tanche).

Jean Laget est le Grand maître de la confrérie.

Objectifs:

  • Défendre et faire mieux connaître les produits que sont l’olive et l’huile d’olive, apporter un soutien à l’oléiculture, promouvoir la culture et le culte de l’olivier.

Serment de la Confrérie:

  • « Avec joie j’accepte de faire partie de la Confrerie des Chevaliers de l’Olivier. Je promets par mes paroles, mes écrits, mes actes de me conduire en franc chevalier, de défendre l’olivier et toutes les vraies richesses, matérielles et spirituelles qu’il nous apporte, de pratiquer les vertus qu’il représente, d’aider dans toute la mesure de mes moyens à la maintenance et à la promotion de sa culture, d’oeuvrer pour l’Olivier, nourriture et lumière pour l’olivier, symbole d’abondance, de sagesse et de paix, symbole de vie ».

Deux fois par an, Nyons fête l’olivier:

  • – début février, à la fin de la récolte et au moment où l’huile nouvelle commence à s’écouler des moulins,
  • – le dimanche avant le 14 juillet, la Fête des Olivades (45ème olivades en 2008).

Confrérie de la Verte Lentille du Puy.

La Verte Confrérie de la Lentille Verte du Puy est née en 1995.

De nos jours, la Verte Confrérie est une association d’amateurs de lentilles, bons vivants, amoureux de cette parcelle de leur patrimoine, soucieux de mieux la faire connaître, d’en rapporter l’histoire et d’en vanter les vertus.

A la fois culturelle, gastronomique et festive, elle occupe une place originale aux côtés des producteurs et professionnels de la lentille: cela lui permet d’apporter sa contribution à la construction de la notoriété de la lentille.

Le Grand Maître de la Confrérie est Christian Chevalier (au centre).

Objectifs :

  • – Favoriser, sous le signe de l’amitié, le rapprochement de tous les passionnés et de tous les amateurs de la Lentille du Puy.
  • – Faire connaître et apprécier la Lentille Verte du Puy.
  • – Récompenser, par l’attribution d’un diplôme honorifique, les amis de la Lentille Verte du Puy.
  • – Contribuer activement, dans le cadre des anciennes coutumes et de la culture vellave, à la renommée de la région.
  • – Perpétuer les traditions populaires.

Serment :

  • « – Levons la main droite Compagnons Chevaliers,
  • – Pour prêter le serment d’honneur et d’amitié,
  • – Proclamons tous en choeur notre fidélité,
  • – A la « Verte Confrérie de la Lentille du Velay »,
  • – Avec le Grand Maître en toute occasion,
  • – Portons haut ses couleurs dans toutes les régions,
  • – Si vous étes prêts à nous suivre en tout point,
  • – Répétez après moi ce modeste refrain:
  • – Jurons fidélité au pied du Mont Anis,
  • – A la belle Anicia qui nous a réunis,
  • – Contribuons toujours à oeuvrer entre amis,
  • – A la renommée de la Lentille Verte du Puy« .

La Lentille Verte du Puy a obtenu l’AOC le 7 août 1996 (seul légume sec à la posséder).

Mont Anis : ancien nom de la ville du Puy en Velay

Anicia : nom de la variété de la lentille verte du Puy

http://www.confrerie-lentilleverte-dupuy.com/

http://www.lalentillevertedupuy.com/

Confrérie du Diamant Noir et de la Gastronomie.

La Confrérie du Diamant Noir et de la Gastronomie est née le 27 mai 1982 à Saint-Restitut dans la Drôme.

Le Grand Maître de la confrérie est Marthe Herbert.

Objectif :

  • – Défendre et promouvoir la Truffe Mélanosporum en tous lieux, tous temps, toutes occasions. 

Serment :

  • « O ! Truffe, tuber Mélanosporum, je rends hommage à tes vertus. Je m’engage à te servir en tous temps, en tous lieux par mes paroles, mes écrits et mes actes, à faire découvrir et aimer tes incomparables bienfaits les mieux connus et les plus secrets« 
  • * Les truffes sont à la terre ce que les astres sont au ciel.
  • * Le cochon est fin gourmet au point de déterrer lui-même la truffe qui va accompagner ses abats.

http://www.conf-truffe.com/

Noble Confrérie de la Pogne de Romans.

La Pogne de Romans, proche parente de la brioche tient son nom de la poignée de pâte (de farine) nécessaire à sa confection.

Cette pâte est arômatisée à la fleur d’oranger.

La pâte est façonnée en forme de couronne.

On reconnaît la Pogne à ses quatre incisions sur sa croûte dorée.

La pogne qui était servie le jour de Pâques, n’est plus seulement réservée aux repas de fêtes, on la trouve de nos jours dans les boulangeries-pâtisseries toute l’année.

Le Grand Maître est Robert Rigault. 

La Fête de la Pogne se déroule le 2ème samedi de septembre à Romans (26).

http://www.museedelapogne.com/

Confrérie de la Noix de Grenoble.

La Confrérie de la noix de Grenoble a vu le jour en 1997.

Le Grand Maître est Bruno de Montal.

La noix de Grenoble a obtenu l’AOC le 17 juin 1938 (il y a 70 ans) et l’AOP le 10 juillet 1996.

La Franquette, la Mayette et la Parisienne sont les seules variétés admises dans l’AOC.

La zone AOC Noix de Grenoble compte 27 cantons sur 3 départements.

La noix de Grenoble se marie très bien avec le Bleu du Vercors-Sassenage (Fromage AOC 1998).

Mousseline de brochet et noix de Saint-Jacques, sauce ciboulette et navets glacés.

Recette pour 2 kg de farce mousseline :

  • ◊ Habiller et lever les filets d’un petit brochet.
  • ◊ Désarêter et récuperer 800 grammes de chair de brochet.
  • ◊ Réaliser un fumet de poisson avec les arêtes et les « manteaux » des Saint-Jacques.
  • ◊ Mixer la chair avec 200 grammes de noix de Saint-Jacques. Passer au tamis.
  • ◊ Assaisonner avec 32 grammes de sel fin, 6 grammes de poivre blanc et 2 grammes de curry.
  • ◊ Ajouter lentement 4 blancs d’oeufs (120 grammes).
  • ◊ Détendre avec 1,200 litre de crème fraîche.
  • ◊ Mouler en ramequins beurrés et réserver au frais.
  • ◊ Réduire le fumet de poisson à glace. Ajouter de la crème fraîche et réduire de nouveau. Monter au beurre, vérifier l’assaisonnement et chinoiser. réserver au chaud.
  • ◊ Eplucher, tourner et glacer à blanc 3 kg de navets (non amers).
  • ◊ Cuire les mousselines dans un four vapeur pendant 8/10 minutes.
  • ◊ Ajouter de la ciboulette ciselée dans la sauce. Finir avec un fleuron, un brin de ciboulette et quelques oeufs de saumon.

Noix de coquilles Saint-Jacques et couteaux de mer aux morilles et pois gourmands.

Recette pour 4 personnes :

  • Laver et dégorger 800 grammes de couteaux de mer pendant 1 heure.
  • Ouvrir et rincer 8 belles coquilles Saint-Jacques d’Erquy. Mariner huile d’olive et citron vert. Réserver au frais.
  • Tremper 60 grammes de morilles sèches. Trier, couper en 2 pour dessabler.
  • Cuire 200 grammes de pois gourmands à l’anglaise, refroidir couper en biseau et réserver.
  • Ouvrir les couteaux de mer façon marinière. Décoquiller, garder les pieds et les couper en 2 ou 3.
  • Sauter les morilles au beurre, ajouter de l’échalote ciselée finement. Crémer et cuire. Assaisonner.
  • Sauter au beurre demi sel les 8 noix de coquilles Saint-Jacques (cuisson dorée, chair nacrée). Assaisonner fleur de sel et pistils de safran.
  • Ajouter les pieds de couteaux aux morilles, mijoter 30 secondes. Finir avec les pois gourmands.
  • Dresser en assiettes creuses chaudes : morilles, couteaux et pois. Poser les Saint-Jacques sautées. Finir pois gourmands et coquilles de couteaux de mer.

Pour accompagner cette délicate préparation un verre de Montagny 1er Cru 2007 (Chatel-Buis) convient parfaitement  Avec modération..

Noix de Saint-Jacques grillées, mange tout, carottes de couleurs, crème coraillée.

Recette pour 4 personnes :

  • • Vérifier 16 noix de Saint-Jacques. Faire mariner à l’huile d’olive. 
  • • Laver et effiler 150 grammes de pois mange-tout.
  • • Eplucher, laver 1 carotte violette et 1 carotte jaune. Les tailler en 8 biseaux chacune.
  • • Réduire à glace 300 grammes de fumet de sole. Crémer à 150 grammes, réduire. Réserver au chaud.
  • • Cuire les pois à l’anglaise, rafraîchir (les garder croquants).
  • • Cuire les biseaux de carottes séparément (blanchir fortement et glacer au beurre).
  • • Griller les noix de Saint-Jacques au moment de servir.
  • • Réchauffer rapidement les pois au beurre.
  • • Chauffer la sauce, la lier avec 16 « langues » d’oursins écraser avec 30 grammes de beurre. Mixer et chinoiser.
  • • Dresser harmonieusement 4 noix par assiette sur la sauce, alterner avec les biseaux de carottes. Finir avec 1 bouquet de pois.

Un verre de Saint Véran accompagne bien cette entrée chaude pleine de saveurs.

Noix de Saint-Jacques nacrées, asperges parmesane, pois et fèvettes.

Recette pour 2 personnes :

  •  Décoquiller 8 coquilles Saint-Jacques. Rincer et éponger. Réserver au frais.
  •  Éplucher 6 asperges blanches. Tailler à 12 cm et cuire  » al dente  » dans de l’eau bouillante salée. Stopper la cuisson à l’eau froide. Égoutter.
  •  Écosser 200 grammes de petits pois frais. Cuire 2 minutes à l’anglaise. Refroidir.
  •  Dérober 250 grammes de fèvettes.
  •  Sauter les 6 asperges huile d’olive et beurre demi-sel. Saupoudrer de parmesan râpé en fin de coloration. Rouler.
  •  Sauter les noix de Saint-Jacques avec un peu d’huile d’olive, légère coloration et cuisson nacrée.
  •  Réchauffer fèvettes et petits pois.
  •  Dresser harmonieusement sur assiettes chaudes. Ajouter fleur de sel de Guérande sur les noix.

Accompagner d’un verre de Sancerres (avec modération).

Noix de Saint-Jacques sautées, persil plat, ail et Noilly Prat.

Recette pour 4 personnes :

  • ♦ Ouvrir 20 coquilles Saint-Jacques. Laver les noix. Eponger, assaisonner sel et poivre. Réserver au frais.
  • ♦ Trier et laver du persil plat. Le concasser.
  • ♦ Eplucher et concasser 3 gousses d’ail frais.
  • ♦ Faire sauter les noix de Saint-Jacques au beurre additionné d’huile d’olive.
  • ♦ Ajouter la « persillade ». Finir de cuire (attention pas trop de cuisson des noix).
  • ♦ Flamber au Noilly Prat.
  • ♦ Servir rapidement.