Décès du chef Michel ROCHEDY ancien propriétaire du Chabichou 2 étoiles à Courchevel.

C’est une figure incontournable de Courchevel (Savoie), et plus largement de la gastronomie française, qui vient de disparaître.

Michel Rochedy, l’emblématique chef du restaurant Le Chabichou, est décédé dans la nuit du 14 au 15 novembre 2021, « après un rude combat contre la maladie », comme l’a précisé sa famille sur les réseaux sociaux.

22 ans de Sensibilité Gourmande – Les émotions de notre région.

Le mardi 26 octobre 2021, l’Association Sensibilité Gourmande fêtait ses 22 ans d’existence au Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon Confluence.

Les membres de l’association ont réalisé un magnifique buffet salé/sucré avec plus de 3 000 pièces gourmandes.

L’invité d’honneur était Franck MICHEL (MOF Pâtissier 2004 et Champion du Monde 2006 à Phoenix USA).

Longue vie à Sensibilité Gourmande

Décès de Louis OUTHIER.

Le chef de cuisine, 3 Etoiles au Guide Michelin de 1970 à 1987 à l’Oasis à Mandelieu-la-Napoule, Louis OUTHIER-90 ans- a été inhumé le mercredi 13 octobre 2021 dans l’intimité familiale à Cannes.

Originaire de Belfort, ce précurseur de la Nouvelle Cuisine, mouvement qui révolutionna la gastronomie française dans les années 1970, était arrivé sur la Côte d’Azur au début des années 1960.

En 1963 arrive la première Etoile suivie d’une deuxième en 1967 avant la consécration en 1970 (seulement douze Trois Etoiles en France cette année-là).

En 1988, au firmament de sa gloire avec Trois Etoiles au Guide Michelin, 19,5/20 au Gault et Millau, il ferme l’Oasis et parcourt le monde comme consultant (Japon, Etats-Unis, Singapour …) avant de se retirer définitivement dans sa région d’origine.

Aurélie Collomb-Clerc (Flocons de Sel à Megève) désignée meilleure pâtissière de l’année 2021.

Aurélie Collomb-Clerc, la cheffe pâtissière du restaurant triplement étoilé d’Emmanuel Renaud depuis 2017, a été élu pâtissière de l’année, prix décerné par ses pairs réunis par le magazine Le Chef comme chaque année. Passionnée par le travail des plantes et des herbes, Aurélie Collomb-Clerc propose une carte des desserts inspirée de la montagne et du jardin. Aurélie Collomb-Clerc partage avec Emmanuel Renaut la passion du produit et de la préservation d’un écosystème montagnard fragile. Elle dirige son équipe de pâtisserie, et confectionne aussi les desserts du restaurant Le Bois Prin et de la boutique.

Le prestigieux trophée résulte du vote des professionnels présents dans le guide Michelin à l’appel du magazine Le Chef pour celui qui aura « le mieux représenté la profession durant l’année 2021 ».

Native de Manigod en Haute-Savoie, Aurélie Collomb-Clerc se passionne pour la pâtisserie depuis son plus jeune âge et se souvient encore des kougelhofs qu’elle réalisait avec sa grand-mère. À l’époque, elle s’oriente vers un parcours généraliste, obtient un bac littéraire et s’inscrit en faculté de Droit et Science Politique. Rattrapée par la passion de la pâtisserie, elle poursuit ses études avec un CAP Pâtissier, Chocolatier, une mention complémentaire en desserts de restaurant et un BTM Pâtissier, obtenu en 2015. La même année, elle remporte en équipe le Championnat de France des Arts Gourmands. Aurélie Collomb-Clerc débute sa carrière au Château des Avenières (Haute-Savoie) aux côtés du chef pâtissier Cédric Perret. En 2016, la jeune femme intègre Flocons de Sel, restaurant triplement étoilé du chef Emmanuel Renaut, et prend la place de cheffe de partie pâtisserie. Un an après, elle est promue au poste de cheffe pâtissière.

Michel LORAIN, le cuisinier aux trois étoiles de Joigny, est décédé.

Le jeudi 22 juillet 2021, le chef Michel LORAIN est décédé à l’âge de 87 ans. Il avait repris à ses parents dans les années 60 le restaurant de la Côte Saint-Jacques à Joigny avant de le transformer. Sa cuisine classique et sa persévérance lui ont permis d’arborer trois étoiles pendant de nombreuses années.

Dans l’après-guerre, sa mère, Marie tenait la pension de la Côte Saint-Jacques avec une cuisine de bistrot. A la fin des années 50, il reprend l’établissement et avec sa femme Jacqueline, sommelière fait grandir l’établissement. En 1993, il laisse sa cuisine à Jean-Michel Lorain, son fils et sa fille Catherine reprend le restaurant Rive Gauche, qu’il a créé. 

Pour gagner ses étoiles, Michel Lorain a misé sur le classique. Il gagne sa troisième étoile en 1986 avec un saumon sauvage cuit en vessie, une technique que presqu’aucun autre cuisinier n’utilise. « Il cuisinait le gibier, le foie gras, les ris de veau et la truffe quand c’était la saison. C’était d’un grand classicisme. Mais Michel Lorain avec Jacqueline, son épouse a porté au pinacle cette belle maison qui fait honneur à la gastronomie icaunaise. »

Les chefs du restaurant Alain Ducasse au Plaza Paris en visite chez Monsieur Paul Bocuse.

Romain MEDER chef, Frédéric GARNIER adjoint et Emmanuel PILON second. Les chefs du Plaza Paris.

Gilles REINHARDT, Christophe MÜLLER et Olivier COUVIN les trois MOF Cuisine du restaurant Paul BOCUSE.

Emmanuel PILON est un ancien élève du lycée Hélène Boucher de Vénissieux (69).

Décès du chef Pierre TROISGROS.

Le mercredi 23 septembre 2020, on apprend la disparition de Monsieur Pierre Troisgros à l’âge de 92 ans, un monument de la gastronomie, un des grands chefs qui a donné ses lettres de noblesse à la cuisine française. Compère de toujours de « Monsieur Paul » , ils représentaient tous les deux le visage le plus affectif de la cuisine française.

Le chef originaire de Roanne avait pris la suite de son père dans les 1950. La maison Troisgros (Pierre et Jean) s’était alors rapidement démarquée en décrochant sa première étoile en 1956, une deuxième en 1965 et la troisième en 1968.

Angelo MUSA – Ma Promesse (Récit d’un pâtissier d’exception).

Le chef pâtissier exécutif de l’hôtel Plaza Athénée à Paris, MOF 2007 et Champion du Monde de Pâtisserie 2003 Angelo Musa, se livre dans un ouvrage paru en novembre. Intitulé « Ma Promesse – Récit d’un pâtissier d’exception », ce livre dévoile l’histoire personnelle du chef et sa relation avec le métier de pâtissier, en revenant notamment sur sa carrière conjuguant, depuis toujours, l’exigence à l’excellence.  « Ma Promesse – Récit d’un pâtissier d’exception », (photographies de Laurent Fau), parut le 7 novembre 2019 aux Éditions de La Martinière.