Moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel AOC.

Les moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel sont les seules en France à possèder une AOC (depuis 2006). C’est la première et seule AOC pour un produit de la mer.

L’appellation s’étend sur 7 communes : Cancale, Cherrueix, Le Vivier-sur-mer, Mont Dol, Hirel, Saint-Benoît et Saint-Meloir.

Les naissains de moules proviennent des côtes atlantiques (entre la Gironde et le Morbihan). Ils sont ensuite élevés dans la Baie où ils profitent de conditions uniques pour se développer (nourriture abondante et variée) grâce :

  • * au large estran,
  • * aux marées importantes
  • * aux conditions écologiques sévèrement surveillées.

Elles sont soumises aux courants, bien arrimées aux pieux (bouchots), elles restent là 12 à 18 mois pour grossir, devenir charnues et prendre une belle couleur orangée et une saveur sucrée.

Elles mesurent au minimum 4 cm et garantissent 250 grammes de chair pour 1 kilo de moules.

Elles sont commercialisées en général à partir de début mi-juillet et celà jusquà la mi-février.

Elles représentent 25% des moules de bouchot françaises et 13% de toutes les ventes de moules consommées en France.

En 2008-2009, c’est 10 700 tonnes de moules AOC qui ont été produites.

La culture des moules est la mytiliculture.

La culture des huîtres est l’ostréiculture.

La culture des coquillages est la conchyliculture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s