Galimafrée.

La Galimafrée, au Moyen Âge était un plat de viandes cuites (volaille ou mouton), émincées puis frites au saindoux ou à la graisse d’oie, mélangées avec des oignons hachés et mouillées avec une sauce au vin et au verjus, la galimafrée était épicé au gingembre.

La Galimafrée était un plat de fête pour le peuple, son nom vient de galer « s’amuser », et de mafrer « manger goulûment ».

Ce n’est qu’au XVIIème siècle que le mot prit un sens péjoratif qu’il garde de nos jours, Voltaire l’employait pour désigner un mets mal préparé et peu appétissant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s