Mique (Périgord).

La Mique périgourdine est une boulette de farine de maïs et de froment ou seulement de froment, et de saindoux, de graisse d’oie ou de beurre, à laquelle on ajoute parfois de la levure et du lait ainsi que des œufs.

La mique est pochée dans de l’eau salée ou un bouillon. Elle accompagne les plats en sauce, le pot-au-feu, le petit salé, la soupe ou les civets.

Aplatie, elle peut une fois pochée être frite et servie en dessert avec de la confiture.

Coupée en tranches et sautée à la graisse d’oie elle est servi avec du lard grillé.

On trouve aussi des miques dans le Béarn et le Pays Basque, les miques  » noires  » (pourrous negres), réalisées de maïs et de froment, pochées à l’eau de cuisson des boudins, puis grillées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s