Oreillettes (Languedoc – Montpellier).

Les oreillettes sont des beignets de pâte, ils sont originaires du Languedoc et traditionnels à l’époque du carnaval.

Elles sont réalisées avec une pâte sucrée et découpées en rectangles fendus au centre (une extrémité est parfois inséré dans l’entaille). Puis elles sont frites (croustillantes) dans un bain de friture. Les oreillettes de Montpellier sont parfumées au rhum et zestes d’orange ou de citron.

Hélène DARROZE – restaurant H. Darroze at Connaugth à Londres (Angleterre).

En 2008, le légendaire Connaught Hôtel, logé dans le prestigieux quartier de Mayfair, recherche un chef français pour diriger ses fourneaux et renouer avec la tradition d’une cuisine française, et se tourne alors vers Hélène Darroze qui relève le défi et prend la responsabilité des cuisines du mythique hôtel. Nait ainsi « Hélène Darroze at the Connaught », qui est couronné d’une première étoile au guide Michelin dès 2009, quelques mois après son ouverture puis d’une deuxième en 2011.

Fidèle à sa philosophie, Hélène Darroze réalise au sein du restaurant une cuisine qui fait la part belle aux produits, qu’ils soient de ses Landes natales ou du Pays Basque, régions où elle a grandi, ou des îles Britanniques. Cette cuisine, inspirée par ses racines, mais aussi ses voyages, ses rencontres et bien sûr son lien fort avec le Royaume Uni, est remarquablement exécutée par le chef Marco ZAMPESE assisté d’une équipe de 15 personnes et mise en scène par Mirko BENZO et ses collaborateurs dans la prestigieuse salle de restaurant aux boiseries classées du Connaught, récemment rénovée par Pierre Yovanovitch.

Marco Zampeze et Mirko Benzo entourent Hélène Darroze

Des menus personnalisés à la salle à manger astucieusement conçue, Hélène Darroze au Connaught est une expression élégante de l’artisanat. Dans ce restaurant trois étoiles Michelin, chaque plat est issu de produits de saison issus des agriculteurs, des fabricants et des producteurs soigneusement choisis par Hélène Darroze. Et chaque menu est le reflet des goûts personnels, car les chefs transforment les ingrédients sélectionnés en œuvres originales d’art culinaire.

Spécialités :

  • Pigeon du Périgord à la betterave et orange sanguine – Crabe en coquille – Ravioles aux cèpes de Bordeaux au jambon basque – Saint-Jacques XXL rôties dans leur coquille, cappuccino de parmesan et truffe blanche d’Alba – Venaison de chevreuil, côte et filet aux légumes et fruits d’automne, sauce Grand Veneur, émulsion de stilton – Chipirons sautés au confit de tomate et chorizo à la basquaise – Bar poché au kombu – Huîtres en tartare au caviar d’Aquitaine, velouté aux cocos du Béarn – Praliné aux noix, chocolat crémeux, écume de citron et gingembre – Chocolat à la marsan – Vacherin glacé aux fruits exotiques, fruits de la passion, citron, parfait gingembre, fine meringue et gelée malibu.